Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Il a fallu la guerre au Mali et le conflit  en  RCA, pour que la communauté internationale qui était restée, longtemps, muette sur la situation intérieure du Tchad, découvre la férocité et la violence avec lesquelles, les troupes tchadiennes sont tristement rendues célèbres.

En  effet, l’avènement en 1990 d’Idriss Deby au pouvoir, a favorisé la création des unités d’armées constituées sur l’ossature clanique et régionaliste, sur laquelle,  il s’appuie pour intimider, et réprimer toute voix discordante pacifique dans le pays.

Militaire de carrière, Idriss Deby s’est emparé du pouvoir par des moyens anti-démocratiques et il s’y maintient par la force contre la volonté de son peuple.

Sur le plan intérieur, les militaires tchadiens sont connus par leurs actes de barbarie à l’encontre des citoyens sans défense. Des femmes sont souvent violées, des hommes embastillés arbitrairement, des élèves qui revendiquent leurs droits se sont vus tirer dessus par balles réelles. De 1990 à nos jours, on dénombre au Tchad, des répressions massives et généralisées des populations par les forces armées tchadiennes très réputées par leur caractère violent.

Grâce à une armée acquise à sa cause, Idriss Deby a réduit à néant l’espoir de son peuple à la démocratie. Car, les forces tchadiennes ont empêché toute expression populaire et démocratique dans le pays. Une peur paralysante s’est installée sur l’ensemble du territoire où les combattants tchadiens sont les maîtres de la situation.

Sur le plan extérieur, l’intervention des forces tchadiennes au Mali, qui a été  saluée et appréciée, a vite déçu de nombreux observateurs. Par exemple à Gao, des femmes touareg, ont été violées et brutalisées par les troupes tchadiennes qui ont saccagé des boîtes de nuit, prétextant réclamer leurs soldes impayées.

En RCA elles étaient présentes depuis 2003 jusqu’à 2013 où  le conflit a éclaté. Elles ont contribué à instaurer le même climat de peur sur les populations centrafricaines jusqu’à la révolte générale actuelle que connait le pays désormais scindé  en musulmans et chrétiens.

Au regard de ce lourd héritage qui accable les troupes d’Idriss Deby, il est impératif pour la communauté internationale d’user de son influence pour démanteler et neutraliser cette bande militarisée qui sème de manière transnationale, la panique et la terreur sur des populations, installe toute la sous-région dans l’instabilité politique et une crise profonde quasi-irrémédiable.

Si on veut qu’au Tchad la démocratie connaisse des lendemains meilleurs et que la stabilité et paix règnent en Afrique, il faut impérativement trouver une solution aux troupes d’Idriss Deby.

Démanteler et neutraliser l’armée tchadienne, la manifestation sera autorisée et encouragée et les forces démocratiques en sortiront victorieuses.

La rédaction du blog de makaila

 

 

Démanteler et neutraliser les troupes d’Idriss Deby : une urgence pour l’avenir de la démocratie au Tchad