Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Après 24 ans de règne, il faut dire que le régime d’Idriss Deby est plus que jamais à bout de souffle, un système totalement inopérant qui a atteint ses limites et qui ne peut plus avancer dans le sens souhaité par tous les Tchadiens-(nes).

Le remaniement intervenu ce dimanche 20 avril 2014, illustre  parfaitement la déliquescence de la situation politique et sociale du pays et l’incapacité des dirigeants actuels de répondre aux urgences et nombreuses attentes des populations tchadiennes durement éprouvées par la précarité sociale.

Ce constat explique aussi,  le rejet  du pouvoir d’Idriss Deby dans l’opinion publique tchadienne et au delà de nos frontières par les pays voisins qui en sont eux  victimes de sa turpitude.

Devant ces conditions pénibles,  rien ne peut garantir l’aboutissement  de tout processus politique à même de rassurer les citoyens de ce pays qui sont complètement découragés  par l’immuabilité  de ce pouvoir qui  refuse le langage de la raison et de compromis.

La mobilisation des Tchadiens via les réseaux sociaux, soulignent en urgence, leur volonté de changer les choses dans leur pays par des voies et des moyens pacifiques en évitant les violences. Ils méritent d’être encouragés et soutenus dans leurs revendications démocratiques par les peuples épris de justice et des libertés.

Pour ce fait, et afin d’éviter au peuple du Tchad, le chaos centrafricain, il revient aux instances internationales de manifester leur aide en faveur d’un départ apaisé et négocié d’Idriss Deby du pouvoir, avant les échéances électorales prévues en 2016. Car, elles risqueraient de plonger le pays dans un cycle des violences et des contestations populaires à conséquences incalculables.

La communauté internationale doit user de son influence et rassurer les autorités françaises afin qu’elles lâchent, l’auxiliaire, Idriss Deby qui  compromet leur image dans les rangs des partenaires au développement et surtout en Afrique noire où il  n’est pas  apprécié par tous.

La rédaction du blog de makaila

 

 

 

 

Communauté internationale : Il faut aider Idriss Deby à partir !