Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

COMITE VILLAGEOISE DE SUIVIT

DU PROJET DE DJERMAYA

SOUS-PREFECTURE DE NDJAMENA FARA

 

Ndjamena-Fara le 26 MARS 2014

 

 

LETTRE OUVERT AUX ELUS DU PEUPLE DE HARAZE ELBIYAR (REGION DE HADJER-LAMIS)

 

 Nous venons par la présente vous adresser ce lettre pour vous exposer nos problèmes liés au projet de Djermaya

Des points essentiels et importantes telque :

1 De l’objet du Projet et de sa dénomination dite Projet de Dejermaya.

Comme son nom l’indique, le projet de djermaya est initier des le départ selon les textes officiels du marché signer par les autorités, dans la zone de Djermaya et indiquer clairement noir sur blanc dans le marché que ce projet demarrera a 08 km de Djermaya , a l’Est de la route allant de Djermaya a Dandi.

Par quel baguette magique ce projet de Djermaya a atterit a Ndjamena-Fara en ne respectant pas la zone d’attribution réelle du projet ? S’agit-il la pression des chefs de cantons et chefs traditionnelles ? Des autorités locales de cette zone avec leurs influences a Ndjamena ?

Pourquoi les textes de la république et l’objet du marché, signer par le président de la république ne sera pas respecter par Satom ?

La zone dite du projet décrite dans le marché, est une zone argileuse, sans végétation, propice a la culture du riz et tout le monde le savait, c’est une zone inondable durant toute la saison pluvieuse.

 

2 de la surface occupée par le projet

Le projet de djermaya à débuter juste a peine 100 mètre de la périphérie de la ville de Ndjamena Fara, ne donnant aucun espace d’extension la ville.

La ville est comme assiéger, les terrains des constructions et espaces servant a l’extension de la ville sont numérotés et englober dans le projet. Nous demandons le dédommagement des habitants possédants les terrains urbains entourant la ville de Ndjamena Fara.

3 la superficie de 3000 Hectares des terres aménagés

La superficie de 3000 hectare des terres aménagés sera connu et le reste des terres vierges sera utiliser comme avant par les paysans pour les cultures traditionnelles et expansion des habitats et villages de la localité et aussi zone des pâturages pour les éleveurs.

4 l’Emploi des mains d’œuvres et sous traitantes

Nous constatons que la main d’œuvre locale n’est pas du tout engagée et nous demandons que satom fait recoure aux autres employer hors de la localité.

5 les sociétés et commerçants locales

Ce projet, vu son état très hostiles a notre localité a recours aux commerçants et autres fournisseurs aux détriments des autres commerçants et hommes d’affaires de la localité.

 

 

 

Je vous prie d’agréer, Monsieur les députés, l’expression de ma très haute considération.

 

 

Le Comité de suivit villageoise