Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

 

Al hadj Abderrahmane Yacoub dit "Abderrahmane France" est décédé à N’Djamena ce jour du 03 mars 2014.

Originaire de Biltine, Abderrahmane France fut un des premiers « Moniteur indigène » avant indépendance (1960) et un des premiers inspecteurs de l’enseignement élémentaire après l’indépendance, il a marqué de son empreinte l’histoire de l’Éducation nationale du Tchad.

La redaction de TCHADENLIGNE.COM et du blog de makaila présentent ensemble leurs condoléances les plus attristées à Mme Batoul Abderrahmane et  à toute sa famille à travers le monde.

 

Que l’âme du défunt repose en paix

 

 

RAPPEL:

 

Salat Janaza

 

L'islam honore l'homme, vivant ou mort soit-il. C'est pourquoi à la mort du musulman, on doit le laver, le parfumer, l'envelopper dans un linceul, prier sur lui, l'enterrer et invoquer Allah en sa faveur. La prière funèbre est une obligation communautaire (Fardo Kifaya), c'est à dire que si un groupe de gens s'en acquitte, le reste de la communauté peut en être déchargé. Cette prière funèbre est une source de miséricorde divine pour le mort et une façon de l'honorer.

Le Procédé de cette Prière

On place le mort face à la Kaaba puis l'imam se tient debout au niveau de sa tête ou de ses épaules si le défunt est une femme.

 

Cette prière se fait debout et est constituée de 4 étapes dont chacune est séparée par un Takbir.

1. Après la premier "Allahou Akbar", il faut réciter à voix basse la Fatiha.

2. Après le deuxième "Allahou Akbar", il faut réciter à voix basse la seconde partie du Tachahoud.

"Allahumma sali hala Muhammad wa hala ali Muhammad ... Fil halamina innaka hamidun Majid"

3. Après le troisième "Allahou Akbar", il faut invoquer Dieu à voix basse pour le mort :

 

 

Allâhumma ghfir li-hayyinâ wa mayyitinâ, wa shâhidinâ wa ghâ'ibinâ, wa saghîrinâ wa kabîrinâ, wa dhakarinâ wa unthânâ. Allâhumma man ahyaytahu minnâ fa-ahyihi halâ-l-islâmi. Wa man tawaffaytahu minnâ fa-tawaffahu halâ-l-îmâni.

"Ô Seigneur ! Pardonne à nos vivants et à nos morts, à ceux qui sont présents et à ceux qui sont absents, les petits comme les grands, les hommes comme les femmes. Ô Allah ! Celui à qui Tu as permis de vivre, fais le vivre dans l'Islam et celui dont Tu as repris l’âme, fais-le mourir dans la foi."

4. Après le quatrième Takbir, ils disent cette prière dite par le Prophète :

Allâhumma lâ tahrimnâ ajrahu wa la tudillanâ bahdahu.

Ô Seigneur ! Ne nous prive pas de sa récompense et ne nous égare pas après sa mort."

Puis l'Imam met fin à la prière funèbre en prononçant les salutations finales du côté droit puis du côté gauche.

Après la prière, on porte le mort à sa dernière demeure et on suit le cortège funèbre avec respect et crainte, en invoquant Allah en faveur du défunt.

Le Prophète a dit :
« Rendez visite aux malades et suivez les convois funèbres. Cela vous rappelle la vie future »
(rapporté par Muslim).

Une fois le mort arrivé à son lieu d'enterrement, il est recommandé à ceux qui sont venus l'accompagner de répéter des invocations, en demandant à Allah de lui accorder Son absolution, Sa grâce, Son entière satisfaction et de l'affermir pour qu'il sache répondre aux questions des deux Anges qui vont l'interroger dans sa tombe sur son Seigneur, sa religion et son Prophète. Par ailleurs, le Prophète disait à tous ceux qui escortaient un mort, et ce, après l'inhumation :

« Implorez l'absolution pour votre frère et priez Allah de le soutenir car il est maintenant en train de subir un interrogatoire »

 

 

La Rédaction de Tchadenligne en collaboration avec le blog de makaila

TCHAD-Nécrologie | Al hadj Abderrahmane Yacoub dit Abderrahmane France est décédé à N’Djamena