Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Nous sommes dans une jungle ou dans un État?
 
La scène se passe à NDJAMENA, capitale du Tchad, la vitrine de lAfrique centrale. Le frère du garde de corps personnel abat publiquement le fils du frère de lex 2ème fondé du pouvoir, Allafoza Loni. Les forces de sécurité arrêtent le meurtrier et le coffre à la gendarmerie. Le garde de corps, peu perturbé par le forfait de son frère passe voir son patron, IDI et lui un compte rendu: " le petit a zigouillé par erreur un type qui, d'ailleurs ne représenté rien et de surcroît parent d'un ancien rebelle; mais les gendarmes ne veulent rien savoir et maintiennent le petit à la prison".c'est largement suffisant pour qu'IDI monte sur ses ergots, baffe, sue tape le poing sur la table et tranche: "que représente untel, ils sont combien dans leur famille et d'ailleurs, de manière générale, ces "billa" (coursiers des goumiers), pourquoi ils ne restent pas tranquilles." Sur ce, il ordonne la libération immédiate du meurtrier, libération suivie d'aucune poursuite de quel ordre que ce soit.
 
Les parents de la victime sont encore à la place mortuaire quand ils ont appris la libération du meurtrier, alors ils ont osé demander le pourquoi de cette libération. C'est la question qu'il ne fallait pas se poser: deux caciques d'IDI se sont chargés de faire comprendre aux intéressés qui ont osé poser la question. "Toi même tu es criminel, tu as été à la rébellion et tu as tué combien de nos frères et puis tu as rallié tranquillement comme si rien n'a été fait, on t'a même donné un poste où tu es entrain de manger et maintenant tu oses parler, on va voir ce qu'on va voir". Aussitôt dit, aussitôt fait: un décret signé d'IDI vient de mettre fin aux fonctions de m.Allafoza Loni dont le fils du frère a été abattu froidement par un parent de Deby. Motif: avoir eu l'audace de demander pourquoi le meurtrier est libéré.  

Haggar Mahamat

Tchad: un proche d'Allafoza Loni abattu