Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Maître Padaré n’est ni un inconnu des milieux d’influences, ni nouveau venu des milieux tchadiens. On se rappelle que son entrée au gouvernement, son passage d’un ministère à l’autre et son limogeage ont fait couler beaucoup d’encres – comme si au pays de Toumai l’instabilité gouvernementale était inhabituelle --- bizarrement meme RFI et JEUNE AFRIQUE en font échos avec à chaque fois des papiers sur ce qu’on peut qualifier de non évènements.

Tout cela est du au fait que le sieur s’est constitué un carnet d’adresse bien garni (journalistes, hommes politiques, hommes d’affaires) entre la tristement célèbre affaire "Arch de Zoé" et l'épineuse affaire "IBNI".

Il ne faut pas oublié que JB a été surtout l’ancien avocat du PLD, parti de l’illustre opposant Ibni Oumar Mahamat Saleh (enlevé et probablement assassiné par le régime Deby). Il a été remercié par les camarades d’Ibni car on se rappelle que ce même Padaré était passé du côté du bourreau du peuple tchadien, ceux là meme qui ont fait disparaitre son client. D'abord en nouant une forte amitié avec le gendre du Président, M. Daoud Hamid, ensuite allant jusqu’à devenir l’avocat de la famille du Président, et finalement Ministre des affaires foncière où il s’est constitué un vaste patrimoine immobilier puis l’homme a attéri carrément Garde des Sceaux, responsabilité importante pour piloter le brûlant dossier Habré.

Celui là même qui disait dans l'affaire IBNI: « je déposerai contre Idriss Deby une plainte à la CPI afin qu’il ne soit plus jamais en paix. » s’est révélé être un grand adepte du nomadisme politique.

Aujourd’hui cet homme essuie une descente vertigineuse dans la fausse affaire de corruption (les fameux 200 millions qu’il a reçu de Deby pour détruire Kebzabo dans leur fief commun de Léré, alors qu’il n’était même pas au gouvernement) qui l’oppose à Bachir alias « Sarko » comme adore l’appelé son patron Idriss Deby. Ahmat Bachir a été encore préféré à ce dernier, et ce malgré l’acharnement d’Ismael Chabo qui cherchait plutôt à le nuire à travers cette affaire. On sait bien combien ce duo Bachir-Chaibo se voue une haine viscérale, c’est à celui qui gagnera la place du meilleur larbins du Chef.

Selon nos informations parvenues de Ndjamena, l'ex-ministre de la justice Jean Bernard Padaré dont la détention a été prolongée, a essuyé une nouvelle humiliation hier lundi.

En effet, d'abord les prisonniers de la maison d'arrêt n'ont pas voulu de lui et ont surtout promis de le tabasser au cas où il intégrerait cette prison.

Juste après son transfert à la prison d’Amsinéné, les prisonniers l'ont hué et crié à son encontre dés son entrée " On va te chicoter comme un enfants Padaré le corrompu". Devant cette clameur, il a été ramené aux Renseignements Généraux.

Triste sort d’un homme agité et qui a voulu monter plus haut, qui a voulu vaille que vaille atteindre les sommets. Il s'est cru indéboulonnable et a usé des moyens de l'Etat pour opprimer les autres, ignorant que Deby est égal à lui même. Deby a toujours utilisé la plupart des cadres tchadiens comme du papier klenex. Padaré a fini d’être utilisé puis a été jeté comme les autres, on ne sait pas quand sa traversée du désert prendra fin.

En définitif ces manigances sont conformes aux pratiques de Deby, toujours égal à lui-même. C’est son habitude, un sal comportement qu’il traîne depuis son quart de siècle de règne. Il veut humilier tout le monde, y compris ses collaborateurs les plus zélés, rappelez vous des cas Annadif, Alhassane...

Espérons que cela serve de leçon à tous ces zélés du pouvoir qui cherchent toujours à plaire et à mieux servir le boucher d’Amjarass.

Des MPSistes en passant par les Debystes jusqu’aux Idrissistes comme le perroquet national attention à vous et comme dit un proverve tchadien "Mouss al zayana Hassan bi Zayina Hissein".

C'est aussi pour banir ce genre de pratiques que le Mouvement du 3 Février (M3F) lutte, afin de fédérer tous les tchadiens soucieux de rétablir une vraie justice au pays des Sao. Un mouvement qui vise à rétablir réellement la dignité de l’homme tchadiens.

Abdoulaye Salah

TCHADENLIGNE.COM