Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Depuis l’avènement du MPS au pouvoir, le monde rural s’est totalement fragilisé. Chaque communauté s’est vue subdivisée, morcelée et ainsi déstabilisée devant le régime qui a peur et ou qui craint tout contre-pouvoir, toute force populaire.

En vingt-trois ans de règne, Deby a créé plus de 200 cantons et a érigé quelques sultanats dont le sultanat Zakhawa qui pour chef, lui-même. Pour la petite histoire, un sultanat ne se décrète jamais, il s’impose suite à une démonstration de force. C’était le mode d’organisation d’antan. Mais avec Deby c’est le contraire de donne qui se lit, c’est le moment de contre-valeur et de désordre organisé.

Au lieu d’organiser les communautés rurales comme les dictent les lois et les principes de l’organisation de la décentralisation, avec ce régime c’est l’inverse qui se passe. Il viendra un moment où tout ce désordre se verra déjouer et les tchadiens aspireront un jour aux vrais fruits du développement de leur pays et non aux subdivisions qu’ils vivent aujourd’hui.

Si on prend le cas des Missiriés, qui étaient organisées en quatre (4) cantons en 1922, puis regroupés en deux (2) cantons en 1947 après la période de règne d’Adoudou qui fut le seul chef qui a su réunir tous les Missiriés, avec le MPS, cette communauté s’est vu balkanisée et de nos jours elle compte plus de (7) cantons. Est-ce une force ou faiblesse, seule l’histoire nous en dira un jour. Cette communauté n’a pas besoin de se fractionner en petits morceaux pour être plus malléable devant ce régime moribond, mais je dis bien, elle a besoin des écoles, des dispensaires et des routes pour aspirer au vrai développement que de s’amoindrir.

Nous disons non et non au tout dernier canton Missiriés Rouge Matanine qui vient de voir le jour aujourd’hui, le 21 mars 2014, c’est une bévue et c’est Deby qui en récoltera les conséquences un jour. Où sont les cadres Missiriés, qui devant leurs yeux, Deby qui semble être leur allié mais il déchire et morcelle leur communauté ? Ils doivent se manifester et dénoncer ces pratiques divisionnistes et machiavéliques.

 

Les dignes fils de la communauté Missiriés

 

 

Fait à Abdjourta le 21 mars 2014

 

 

 

 

 

La balkanisation de la communauté rurale tchadienne