Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Mon cher grand frère tu viens d’allonger la liste des dignes fils du Tchad qui payent, chaque jour, la plus lourde tribu d’une prise en otage d’un peuple par des Sanguinaires.

Je me rappelle de notre passage à la Faculté de médecine de N’djamena. Je faisais mon entrée en première année de médecine lorsque toi tu t’inscrivais pour la cinquième année. Lorsque j’étais en deuxième année, tu as guidé mes premiers pas dans la lutte syndicale au travers de la chambre des délégués de l’Association des étudiants en médecine (ASEM). Tu étais élu en cette année-là président et moi commissaire aux comptes de cette chambre. Ton sens d’intégrité t’a amené à initier avec le président Aboubacar le programme d’assainissement de la gestion de notre fameuse ASEM, ce qui a permis de mettre un terme aux comportements malsains qui gangrenaient à l’époque cette association.

Je me rappelle encore de ta détermination lorsqu’il était question pour nous de manifester pour obtenir la libération des étudiants qui étaient arrêtés et détenus par la soldatesque de Deby sans aucun mandat d’arrêt ni d’amener alors qu’ils assuraient la permanence au pavillon des urgences de l’Hôpital Général de Référence Nationale de N’Djamena.

Je me rappelle encore de ton franc parlé qui ne plaisait pas à certains de nos enseignants qui agissaient en foulant aux pieds la déontologie et l’orthodoxie médicale. Ceci t’a valu de passer plusieurs années en 7ème année, je ne sais plus trois ou quatre, avant de soutenir ton doctorat.

Je me rappelle encore de tes propos lors de certaines de nos Assemblée Générales : « Nous n’allons pas accepter qu’on nous marche dessus par peur de ne pas terminer nos études. C’est Dieu seul qui peut décider que nous soyons médecins ou pas. Tout ce qu’ils peuvent faire serait juste de retarder notre destin mais pas de compromettre le plan de notre créateur pour notre vie ».

Oui, cher ainé, tu nous as toujours transmis tes acquis médicaux surtout qu’au Tchad, la formation des élèves médecins est pratique, c'est-à-dire que c’est auprès des ainés, au moment des stages qu’on apprend le mieux. Tes cadets te seront à jamais reconnaissants pour cela.

Il est vrai que l’œuvre humaine n’est jamais parfaite, mais cher médecin talentueux, tu as donné le meilleur de toi-même pour sauver la vie de tes multiples patients, depuis que tu étais encore étudiants jusqu’au jour où ceux qui refusent de comprendre que la vie humaine est sacrée ont mis un terme à ton pèlerinage terrestre. Je peux te rassurer que plusieurs témoignages rendus disent de toi un médecin hors-paire. Toutes ces vies que tu as sauvées se tordent de douleur en apprenant ton assassinat actuellement.

Bref, tu as été pour beaucoup de nous tes cadets un exemple de courage, de bravoure, d’espoir et d’abnégation. Tu nous as toujours excité à espérer contre toute espérance et à ramper contre vents et marrées.

Cher ainé, je ne suis pas de ceux qui épousent les théories laxistes et se résignent à dire que Dieu en a décidé ainsi. NON ! NON ! NON ! Et NON !

Que leur as-tu fais Néhémie ! À ce que je sache tu te bats pour trouver le minimum vital pour ta famille et pour soulager ou même sauver la vie de tes patients. Dis-moi si tu les as offensés quelque part afin que mon cœur ne s’apaise !

Pourquoi t’ont-ils abattu mon Dr ? Simplement par plaisir comme on abat un lézard ? Ils se sont accaparer de toutes nos richesse, nous n’avons rien dit. Ils se permettent encore et encore de te tuer pour arracher l’insignifiante chose que tu as, l’insignifiante moto que tu as achetée pour mieux servir tes patients !!!!

On t’a écrasé à cause d’une moto, Dr Néhémie ????

Je refuse de le croire !!!!!!! La raison serait ailleurs ! Dis-moi stp cher ainé !

Ton assassinat me rappelle celui du feu NDODOUM Etienne, ex- 1er substitut du procureur d’Abéché. Il a  été plusieurs menacé de mort puis, un jour en plein procès, il reçut un coup mortel d’un inconnu. Plus tard la justice attribua cet assassinat à un débile mental dans sa crise. Et l’affaire fut classée sans suite !

Oui tu as été aussi plusieurs fois agressé, les associations de défense de droit de l’homme l’ont plusieurs fois dénoncé. Mais ceux qui devraient nous protéger ont fermé les yeux sur tout. Au pire, ils n’ont pas manqué de tirer chapeau à tes agresseurs. Nous raconteront-ils encore un jour des inepties pour justifier ce coup fatal que tu as reçu et qui t’a emporté ?

N’avons-nous pas l’armée la plus aguerrie du sahel ??? Notre armée aurait défait même les terroristes au nord Mali dit-on, mais comment ne peut-elle pas sécuriser une seule ville de notre pays, ne serait-ce que notre capitale N’Djamena. Comment se fait-il que tu sois abattu en pleine capitale dans un pays ultra militarisé ? À quoi servent ces milliards qu’on injecte chaque jour dans l’armée pour laisser le peuple croupir dans la misère ? Est-ce seulement à entretenir BOKO HARAM, à exporter l’insécurité en RCA ou à maintenir au pouvoir un homme incapable de sécuriser son peuple et les biens de son peuple ?

Dis-moi cher grand frère, ceux qui t’ont assassiné sont-ils plus compétents que toi ? Peuvent –ils te remplacer au près de tes multiples patients, notamment les usagers de l’hôpital de l’union (hôpital américain) et autres ????? Peuvent-ils répondre à toutes les aspirations de ta famille et de tes enfants ???? Qui sont-ils ? Peut-on un jour les connaitre, les commanditaires et les exécutants ????

Notre Dieu de justice existe-il réellement ??? Continuera-t-il à laisser tous ces sanguinaires couler les meilleurs jours jusqu’à l’infini ????

Je ne crois pas Dr Néhémie!!! Ton créateur se lèvera certainement pour défendre ta cause et celle du peuple tchadien pris en otage !

Les larmes m’empêchent de te rendre un hommage qu’il faut parce que je ne peux jamais croire à une issue aussi fatale pour toi.

Je voudrais juste te demander de transmettre mes mots de compassion à : Christian NGARDOUM, Pr Lomaye de CNAR, Pr Ibni Oumar Mahamat Saleh, Brahim Selgué, Joseph Béhidi,…….à tous ceux qui on été lâchement abattus ! Que le Dieu de justice se lève pour vous venger !!!!!

Ton cadet DINGAMTOLOUM Tobrome