Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Censés connaitre la loi et agents protecteurs de population civile, ces gendarmes brillent par la notion de hors la loi.

Tenez, hier, dans la nuit du 28 février 2014, aux environs 22 heures, deux gendarmes habillés en treillis, sur une moto rouge de marque kiling,  font leur entrée dans une buvette de la place de mademoiselle Mindji ; demandant à sa petite sœur de leur servir à boire gratuitement. Stupéfaite de leur agissement, la jeune dame leur a dit que la consommation est payante.

Sur ces entre faits, les fameux gendarmes ont commencé à tabasser cette dernière. Les colocataires sont sortis pour savoir ce qui ne marche pas entre cette demoiselle et ses clients ; en demandant des explications. Ces gendarmes n’ont pas hésité à porter des coups sur ces gars ; malgré le respect observé par les gars à l’égard de la tenue qu’ils portent.

 Ces malheureux jeunes ainsi que les jeunes dames ont ramassé de sérieuses bastonnades et tout ce qui est boisson est cassé et bu à volonté par ces gendarmes.

Pire encore, quelques minutes après, ces gendarmes ont fait appel à leurs amis pour venir ; ce qui fut fait. Une dizaine d’hommes en tenue sont venus attaqués mêmes les curieux voisins  avec  armes et couteaux en main blessant certaines personnes dans la cour. Ils ont pris en otage ceux qui sont dans la cour en les menaçant de mort pendant une heure et ont tenté de violer les femmes dans cette cour ni été leur résistance par le cri et le bruit de voisins.

Dépassés par le youyou des voisins, ils ont décidé de partir à 23h 24 mn en promettant de revenir pour répéter la même chose. Pris de peur, les vendeuses et leurs colocataires, sur conseil de voisins, ont quitté la maison pour passer la nuit ailleurs. Triste réalité de ce pays qu’on veut en sécurité et stable.

Selon les informations, ces mêmes gendarmes ont fait la même chose la semaine dernière dans une autre buvette de madame Irène.

Que font les autorités de la place face à cette énième agression à la population si ce n’est caresser dans le sens de poile les attitudes de ces hommes de la loi en porte à faux avec cette dernière ?

Dommage et c’est vraiment dommage, quand l’insécurité nous poursuit jusqu’à dans nos maisons et surtout quand elle émane  de ces hommes qui doivent, dans la norme, assurer nos sécurités.

Comme quoi la sécurité au Tchad à encore des beaux jours devant elle. N’est ce pas citoyens de bas niveau ?

 

Au village natal du Président DEBY Amdjarass, les gendarmes  « OPJ » sèment la terreur dans le milieu de la population