Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Madame Amaboua Fatimé Sitiri Mahamat, la vache hollandaise faïdalogue, orgueilleuse, semi-lettrée et nommée Mairesse grâce au plus vieux métier du monde. Depuis son installation à la tète du 8e Arrondissement, elle gère le budget communal comme son Entreprise Privée. Voici quelques détournements opérée par cette délinquante sexuelle. En 2012, a peine installée Mairesse, elle a détourné les 51 000 000 F (don du Gouvernement destinée à a population sinistrée par inondation), pour masquer son détournement, elle a donné à chaque Conseiller Municipal 30 000 F, elle a acheté quelques sacs de Riz et quelques bidons d’huile qu’elle les a vendu à un commerçant véreux de Diguel avec la complicité de 5 conseillers. Il ya une semaine quand elle a appris que Cobra a envoyé ses agents pour contrôler les dépenses et les recettes de la commune, elle a tremblé et à même dit qu’elle avait détourné les 51 000 000 F avec tous les conseillers Municipaux. Ayant pris goût aux détournements, elle a détourné plus de dix (10) millions pour la conception du logo, plan de construction de la commune, mais le conseil communal a rejeté en bloc son plan faïdalogue. Aujourd’hui, les recettes du marché de Diguel, les recettes de Station d’essence, les recettes de fours, les recettes de pont, les recettes de Parc d’Abeché et autres recettes peuvent avoisiner 30 000 000 F par mois. Rien que les recettes du marché de Diguel est de 8 millions par mois. Elle a menti aux agents de Cobra que ce marché fait entré une recette d’un million trois cent mille (1 300 000 F) par. L’Hôtel Kempeski paie une Taxe de 12 millions par moi et le nouveau Hôtel Chinois 6 millions. Mais l’argent n’a jamais été versé au Trésor Public contre une quittance. Elle a détourné 3 000 000 F sur l’achat de sa voiture de service de Marque Prado.

 

Madame faïdalogue Amaboua a construit une villa de plus de 200 millions au quartier Diguel non loin de sa résidence. Elle a loué cette villa à 2 500 000 F à la commune de 8e. Pour tromper la vigilance des conseillers municipaux, elle a laissé croire que la villa appartient à Hassan Hanguini. Ce n’est pas tout, elle a loué une partie de sa résidence à plus et d’un million (1 000 000 F) à la SNE. Depuis son installation, cette dame qui ne peut même pas prononcer une seule phrase française ne travaille qu’avec 5 ou 6 conseillers Municipaux. Elle monte certains conseillers contre d’autres.

Pour la gestion du budget communal (950 000 000 F), elle n’a jamais associé ni de prés ni de loin le conseil communal. Sachant que cette vieille dame homosexuelle imposée Mairesse par de moyens tortueux et ne pouvant pas justifier les dépenses, elle a tenté de corrompre les agents de Cobra en leur proposant une enveloppe alléchante, comme étant le cas dans le 5e Arrondissement. Elle ne cesse de dire, je vais arrêter les collecteurs, je vais dénoncer au Cobra les noms de conseillers communaux qui ont détourné les recettes de sa commune. Au cursus douteux, rancunière caractérisée, Amaboua Sitiri ne respecte personne dans le 8e Arrondissement. A titre d’exemple, un Délégué de quartier a failli l’a tapé en présence de quelques conseillers. Elle pousse les uns contre les autres. Elle ne reconnait pas les conseillers des autres alliés. Elle ne peut pas présider les petites réunions. Souvent les réunions finissent en queue de bagarre. Pour sauver sa peau, elle utilise une seule formule : La séance est levée. Grave encore, elle déteste à mort les quatre femmes du MPS du 8e arrondissement. Mariam Attahir, Fatimé Yaya, Khadija Ambatna et Haoua Djamé Outman.

    Voila comment une dame orgueilleuse semi-lettrée sans diplôme gère l’une de plus grande commune de N’djamena comme sa poche sans être inquiétée.

                                                     Fait à Diguel le 27/02/2014

 

 

          Conseiller Communal Waldaba Abdelfakhara Botini Ma Soundouk

 

SILENCE, LA MAIRESSE DU 8e ARRONDISSEMENT                 DETOURNE ET CORROMPE LES AGENTS DE COBRA