Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Mme Fatou Bensouda, procureur à la Cour Pénale Internationale, a estimé ce vendredi, que les crimes et exactions commis en Centrafrique, par les différents acteurs notamment, les forces tchadiennes, les combattants de la Séléka et les Anti-Balaka, autorisent l’institution judiciaire, d’ouvrir un examen préliminaire contre les auteurs et co-auteurs de ces actes de barbarie et de cruauté.

Les éléments tchadiens de la garde présidentielle peuvent être désormais inquiétés par la mise en place d’une enquête internationale.

Idriss Deby dont le soutien à divers niveaux, permis à la Séléka, de renverser François Bozizé, ne peut donc en aucun cas, évacuer sa responsabilité dans ces exactions qui sont reprochées aux forces tchadiennes dont le mandat au sien de la MISCA, a fait couler beaucoup d’encre et de salive.

La responsabilité d’Idriss Deby doit être située,car, elle rappelle le rôle de Jean Pierre Bemba qui avait envoyé ses hommes combattre en RCA sous Ange Félix Patassé

Que va faire la France, qui soutient mordicus Idriss Deby contre son peuple ?

 

La rédaction du blog de makaila

 

RCA : Idriss Deby dans le viseur de La Cour Pénale Internationale (Cpi)