Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Reçu à l’Elysée, Idriss Deby qui était initialement resté intraitable par son refus d’accepter, l’envoi des  casques bleus de l’ONU en République Centrafricaine, a finalement cédé devant le président Français, François Hollande.

Il s’est dit favorable à l’envoi des casques bleus de l’ONU. A la base, sa réticence et son inquiétude résultent du fait que les troupes onusiennes, vont découvrir la responsabilité de son armée dans le renversement du régime Bozizé, mais, les accointances entre les combattants Séléka et les militaires  tchadiens  au sein de la  Force multinationale des Etats d’Afrique centrale

Interrogé  à sa sortie d’audience par les médias français, sur le rôle de l’armée tchadienne, qui est la cause objective du drame actuel que vit la RCA, Idriss Deby rebiffe et pour ne pas être seul, il ajoute aussi, sciemment  les  soldats français  : « On critique les soldats tchadiens mais on critique aussi les soldats français »

Plus loin, il coupe les herbes sous les pieds des Tchadiens qui accusent les troupes françaises d’être de mèche avec les anti-balaka sans protéger les civils musulmans, victimes d’une répression sur des  bases confessionnelles des milices chrétiennes, révoltés par réaction aux comportements de la séléka lors de leur prise du pouvoir. Pour Idriss Deby, les troupes françaises ne soutiennent pas les anti-balaka. Pour ceux qui sont excités par une certaine éuphorie nationaliste  irrationnelle , ils doivent déchanter.

De passage récemment à Paris, un homme politique tchadien de l’opposition démocratique, s’était confié à notre rédaction sous-couvert de l’anonymat : «  si Idriss Deby est au pouvoir au Tchad, c’est parce que les français le veulent. », il ajoute : «  Pourtant, la France sait bien qu’il est à l’origine de la crise actuelle que connait la RCA. »

La complaisance de la France vis-à-vis du régime tchadien risquerait de plonger l’Afrique centrale et le sahel dans  un brasier  et une instabilité généralisée  irrémédiable.

Ce qui est sûr, pour garder aussi longtemps  son pouvoir cynique, machiavélique, anti-démocratique et totalement illégitime,  Idriss Deby sait gérer  les Français et cède à tout bout des champs à toute forme de revendication  avec plus de concession et de consensus.

 

Makaila NGUEBLA

 

 

 

 

 

Crédit photo-AFP-RFI

Crédit photo-AFP-RFI