Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

COMMUNIQUE DE PRESSE / N ° 001/COORD/NAT/UFC/14

La Coordination Nationale de l’Union des Forces pour le Changement (UFC), constate avec écœurement que le gouvernement socialiste français s’accommode sans le moindre état d’âme de la dictature de Déby et demeure totalement insensible à la souffrance du peuple Tchadien victime depuis 23 ans de l’absolutisme aveugle de ce régime. Malgré les accablantes exactions quotidiennement dénoncées par les organisations nationales et internationales des droits humains sur les dérives du despote tchadien, le soutien de l’Elysée au pouvoir en place reste indéfectible.


La Coordination Nationale de l’Union des FORCES pour le CHANGEMENT (UFC), exprime sa profonde déception devant ce qu’il convient d’appeler, la complicité criminelle de l’exécutif français au régime de Déby qui aurait dû être placé au banc des  nations démocratiques du monde.


La gauche française pour laquelle les démocrates tchadiens avaient placé, sans doute trop naïvement, leurs espoirs, s’attèle donc  méticuleusement à perpétuer les connivences et les pratiques indignes d’une franceafrique, solidement ancrée, respectant ainsi une vieille tradition des relations franco-tchadiennes que les pouvoirs précédents lui ont légué en héritage acceptant ainsi, de sacrifier ses valeurs intrinsèques de justice et de liberté sur l’autel d’un realpolitik immoral.
L’obscurantisme politique instauré par IDRISS DEBY n’est plus à démontrer pas plus que le mercenariat d’Etat dont la dernière victime se trouve être la République centrafricaine avec les conséquences humaines terribles qui en résultent sous nos yeux. La Coordination Nationale de l’Union des FORCES pour le CHANGEMENT (UFC), regrette amèrement que le gouvernement français contribue aujourd’hui à consolider la pérennité de ce régime et l’intervention du Tchad au Mali ne saurait en aucun cas être un blanc-seing ou un droit de tuer ailleurs.
Tout comme les autres victimes de la Sous-région de l’Afrique centrale, le Peuple tchadien paye depuis des décennies le prix le plus fort des connivences politico-affairistes entre la France et ses alliés dictateurs installés au pouvoir dont  Déby depuis 23 ans.  Les tchadiens aujourd’hui contraints de fuir la RCA sont les victimes des différentes persécutions des dictatures qui ont sévi dans notre pays, en particulier celui de Déby. Centrafricains et tchadiens ont de tout temps vécu en parfaite harmonie.  Dans les faits, et comme le soulignait si bien une voix autorisée, le « Tchad de DEBY n’est rien d’autre qu’un maillon majeur du projet de déploiement militaire français ». Par conséquent, il ne saurait être qu’un régime fréquentable, quitte à taire ses dérives et ses crimes, comme ses refus assumés d’instaurer une démocratie réelle dans ce pays.
La Coordination Nationale de l’Union des FORCES pour le CHANGEMENT (UFC), au vu de tout ce que la France semble accepter, au détriment de ses propres valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité, tire la douloureuse conclusion que :
Le peuple tchadien et africain en général épris de paix et de justice n’a malheureusement rien à attendre de cette gauche Française ;
Entre leurs aspirations à la démocratie et les intérêts mercantiles des gouvernements français et leurs alliés dictateurs, la balance pèsera toujours du côté de ces derniers;,
Aussi, La Coordination Nationale de l’Union des FORCES pour le CHANGEMENT décide de prendre toutes ses responsabilités actives dans le plus bref délai contre le régime dictatorial et clanique d’IDRISS DEBY ITNO


Fait, le  14 Février 2014
P. Le COORDINATEUR NATIONAL,
Le Porte -parole de l’U.F.C
Brahim OUMAR

 

 

 

 

La France s'accomode à la dictature de Deby