Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Interview Abdelkerim Yacoub Koundougoumi pour TchadInfo

1- BONJOUR c’est quoi être activiste ?

L’activisme politique n’est rien d’autre qu’une modalité parmi d’autres de la participation politique. J’entends par là , la volonté d’être un citoyen engagé. Engagé dans la défense de droits qu’il estime essentiels. Je pense aussi qu’ici on fait référence à des valeurs que je partage, au sommet desquels se trouve la dignité humaine. De là découlent évidemment des conséquences politiques que souhaite l’activiste. Par exemple le droit d’avoir à boire et à manger, d’être instruit, d’être libre de manifester sa pensée et enfin un droit important celui de vivre en pleine sûreté et sécurité dans son pays.
2- Vous l’êtes depuis longtemps ?

J’ai grandi au Tchad, j’ai été dès mon adolescence habité par cet esprit activiste, même si à l’époque ce mot n’était pas spécialement en vogue. En effet, mes activités associatives dans les mouvements de jeunesses pour la défense des droits de l’homme, la protection de l’environnement ou la promotion de la culture tchadienne était déjà une participation politique, et donc de l’activisme politique. Mon engagement politique actuel est une suite logique d’un processus qui date de mes années au collège à Bol puis à Ndjamena.

3- Quelles sont vos actions concrètes depuis votre exil ?

Notre pays est très enclavé, pour ce qui concerne l’information qui circule sur lui dans le monde. Je veux par là , dire que l’avenir du Tchad, demain passera certainement par la manière dont circule l’information sur le pays dans le monde. Je me suis attelé dès mon arrivée en France à faire parler de mon pays , notamment à travers des espaces de discussion sur l’avenir de l’Afrique, et du Tchad en particulier. J’ai créé un think thank déjà en 2003 « Afrik connexion », qui a animé des réflexions sur les questions relatives à l’avenir social et économique de l’Afrique et plus particulièrement du Tchad. Je participe activement à toutes les actions de l’ opposition et de la société civile tchadienne en Exil.


Lire l'article sur tchadinfos.com : “Je suis pour ma part un non violent et un pacifiste. Je crois que les solutions politiques proviennent du dialogue et de la concertation inclusive”Interview à lire | Tchadinfos.com | Portail d'information sur l'actualité tchadienne et internationale