Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Au centre d'une vive polémique, Ahmat Bachir, le directeur du cabinet civil du chef de l'État tchadien, a été écarté de ses fonctions lundi soir.

La nouvelle était attendue depuis un moment. Après le post sur internet d'une bande sonore sur laquelle on entend ce qui semble être les voix de Ahmat Bachir et de l'ex-ministre de la Justice en plein comptage d'argent. "Ou sont mes émoluments ?" demande le premier. À la fin de la conversation, il obtient d'empocher tout de même 3 millions de Francs CFA.

La blogosphère tchadienne, qui s'est emparé de l'affaire, n'a eu de cesse depuis d'appeler à la démission de Ahmat Bachir. Ce qui a été obtenu lundi 3 février au soir.

Une vraie sanction ?

De l'avis de plusieurs observateurs, c'est un peu contraint qu'Idriss Deby a lâché son directeur de cabinet. "Les termes du décret laissent penser que ce n'est pas vraiment une sanction. Il a juste été "appelé à d'autres fonctions". On n'a pas 'mis fin' à ses fonctions, ce n'est pas la même chose", explique un ancien ministre. Qui ajoute : "il reviendra. Il a déjà connu des disgrâces".

Il y a un an, Ahmat Bachir, alors ministre de l'Intérieur, était limogé pour "mauvaise gestion dans le recrutement et les promotions au sein de la police". En quittant son poste, il avait lancé : "j'ai plongé, j'émergerai". Huit mois plus tard, il revenait en grâce auprès du chef de l'État en qualité de directeur de cabinet... Reviendra-t-il une nouvelle fois à la surface ?


Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Corruption | Tchad : disgrâce de Ahmat Bachir, directeur de cabinet de Déby Itno