Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak


Nous avons l'honneur de vous annoncer la création de la Ligue de Défense des Musulmans de l'Adamaoua (LDMA).

Nous sommes 63 jeunes Musulmans à s'être réunis au Congrès Frondateur près de Ngaoundéré dans l'Adamaoua au Cameroun, à avoir décidé de protéger la communauté islamique qui est victime de crimes, de discrimination et d'attaques.

Malgré ce que beaucoup pourraient penser en lisant "Musulmans" et "Adamaoua" nous ne sommes pas tous des Peulhs, nous nous associons sur une base religieuse et non sur une base ethnique. Il y a parmi nous des Haoussas, des Mboums, des Arabes, des Roungas, des Bamilékés, des Toupouris, des Kanouris, des Karangs, des Tikars, des Mundangs, des Bafangs et des Gbayas musulmans. Et les Chrétiens qui veulent protéger leurs frères musulmans sont les bienvenus dans la Ligue de Défense des Musulmans de l'Adamaoua -LDMA.

Malgré que les Musulmans soient menacés par les autorités officielles camerounaises et par des civils extrêmistes dans tout le Cameroun, notament à Douala et Yaoundé, notre mouvement se centrera sur notre région l'Adamaoua, car notre région est victime des courants de haine anti-musulmans qui viennent des pays frontaliers de l'Adamaoua, la République Centrafricaine et le Nigeria.

Les Anti-Balaka centrafricains qui sont des Gbayas de l'ancien dictateur Bozizé font connaitre la haine de l'Islam à leurs frères du peuple Gbaya du Cameroun. Les Gbayas du Cameroun sont entrain de s'armer pour continuer le massacre de l'autre côté de la frontière. Et nous savons qu'ils reçoivent de l'aide du Nigeria et du Bénin. Mais tous les Gbayas chrétiens ne sont pas comme ça.

Comme nous ne voulons pas voir nos mamans, nos petites soeurs et nos petits frères violés, mangés et brûlés, nous créons la LDMA pour patrouiller dans les villages, les champs, les forêts et les quartiers pour protéger les musulmans, les mosquées et les cimetières. Nous sommes conseillé par un Ulema pour éviter la fitna.

Nous demandons aussi aux pays islamiques frères, Niger, Tchad, Mali, Soudan, Mauritanie, Sénégal, Djibouti, Maroc, Arabie Saoudite, Jordanie, Turquie, Iran, Qatar, Pakistan, Indonésie et Malaisie d'envoyer dans l'Adamaoua des observateurs-huissiers pour constater officièlement internationalement que gendarmes, policiers, militaires, juges et prêcheurs évangélistes pratiquent la haine contre les musulmans dans notre région.

Louange à Allah, nous Le glorifions, nous Lui demandons Son aide et implorons Son pardon. Nous croyons en Lui, et en Lui nous plaçons notre confiance. Nous cherchons protection auprès de Lui contre tout mal venant de nous-même, et contre les méfaits de nos mauvaises actions. Celui qu’Allah guide, personne ne peut l’égarer, et celui qu’Allah égare, personne ne peut le guider.

Nous attestons qu’il n’y a de divinité qu’Allah, Le Seul et Unique digne d’être adoré, et nous attestons que Muhammad est le Prophète d’Allah et Son serviteur, le modèle parfait envoyé aux hommes et aux jinns. Nous attestons qu’il est le meilleur des adorateurs ainsi que le guide des pieux. Que les prières d’Allah et Ses bénédictions soient sur lui, ainsi que sur les membres de sa famille les purifiés, ses Compagnons les prosternés, et tous ceux qui l’auront suivi jusqu’au Jour Dernier.
 

Fait à Ngaoundéré, Adamaoua, le 2 février 2014

Pour la Ligue de Défense des Musulmans de l'Adamaoua (LDMA), le porte-parole: Ahmat B