Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

D’après des sources très confidentielles provenant d’un conseiller présentement en service à la Présidence de la République mais un peu en disgrâce ce dernier temps avec Deby, celui-ci affirme que Deby se considère comme le Roi des Rois en Afrique Centrale. En plus il se croit le gendarme de cette sous-région. Deby considère à juste titre ses homologues de la CEEAC comme des Gouverneurs ou des simples exécutant à sa guise. Lors d’un diné partagé entre certains membres du cabinet à la présidence et quelques conseillers, l’un d’entre eux dit : « Votre Majesté, vous êtes le seul qui dirige actuellement l’Afrique tout entière, sauf que ce voisin camerounais est trop hautin ! » Deby dixit : « ce vieux Paul Biya! Je l’aurais … Sa grosse tête qui ressemble à celle de Bozizé…je l’aurais et du patience… ». « Quant aux autres Bantous, je les manipule comme je veux. D’ailleurs, ils sont plus dociles à manier de gré ou de force. Après tout, je suis un digne fils Bideyat et eux des simples Bantous mangeurs des singes » Après mon succès au Mali, j’arrive même à manœuvrer leur patron : François Hollande ». Rire de tous les conseillers avec acclamation, et certains de conclure : « en 2014, vous allez manipuler même Obama ! »

Pour preuves d’une ingérence à un pays voisin, les députés d’un pays souverain sont convoqués à N’Djamena par Deby pour destituer un Président d’une Nation souveraine même si ce dernier est en transition. C’est du jamais vu et du jamais entendu dans l’histoire d’une nation. Demain à qui le tour ? Paul Biya, Bongo, Kabila ou un autre de l’Afrique de l’Ouest ?

 

Journaliste, éditorialiste et bloggeur des médias privés.

TCHAD : Les confidences inédites d'un proche de DEBY