Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Le Père de l’indépendance   Barthelemy Boganda,  un homme de fortes convictions et de caractère qui  contrairement au bon nombre de dirigeants Africains  sait ce qu’il veut pour son pays, et surtout n’a jamais accepté la moindre compromission dès lors qu’il est question de la souveraineté de la Nation  Centrafricaine, Papa  Boganda ton peuple meurt en douceur sous les criminels Darfouriens et Tchadiens une véritable démission de nos hommes politiques Centrafricains.

 

Cela pourrait paraitre tout simplement incroyable, mais les agissements de l’un comme de l’autre ne laissent guère beaucoup de doutes quant à l’authenticité de cette  collusion entre le faible Premier Ministre  et  un certain  irresponsable chef d’une association des voyous et bandes d’idiotes appelée chienleka.

 La détermination féroce  du Dictateur Tchadien Deby quant à la déstabilisation de la Centrafrique  a néanmoins tenu à avancer à visage couvert, et pour ce faire, il a pu et su trouver un  pion  en or en Centrafrique : il s’agit de l’ogre de  l’incapable, l’incompétent  le bien nommé le sanguinaire, vampire et  buveur du sang Djotodia.

C’est ainsi qu’il serait simpliste de penser que tout ce qui se passe aujourd’hui en Centrafrique ne pourrait s’analyser uniquement qu’à des turbulences politico militaire ayant installé une guerre insupportable ainsi qu’un véritable drame humanitaire, sanitaire  et sécuritaire  sur le sol Centrafricain donc le responsable direct est la chienleka et sbires.  .

En fait, les malheurs des Centrafricains  proviennent de ce qui fait sa force : l’immensité des ressources naturelles, la multiplicité de ses énormes richesses pétrolières, minières, et énergétiques qui ont suscité d’indescriptibles convoitises de la part du Criminel et Dictateur Tchadien.
A en croire donc tout ce qui se dévoile aujourd’hui sur l’opération planifiée de la seleka à la fragilisation de la Centrafrique au détriment   du gouvernement Tchadien et Deby  conjuguées et déterminées à faire main basse sur l’un des sols les plus riches du continent Africain. Djotodia doit partir, car il aurait envoyé des émissaires dans le monde entier au  travers les représentations  diplomatiques accréditées  auprès des pays frères de la Centrafrique en vue d’éliminer physiquement tous les compatriotes qui dénonceraient et continueraient  de dénoncer  avec force les atrocités et les crimes commis par la chienleka. Mais d’avance  ce plan diabolique est voué à l’échec prenons à témoin l’opinion nationale et internationale des risques graves que prend l’impopulaire irresponsable chef de la chienleka sur tous ceux   qui défendent une cause juste, le peuple. Non la  gestion de cette crise   Centrafricaine par le dictateur et  pourvoyeur de la  Chieneleka.

 

Simon - koitoua

 

 

RCA : les malheurs des Centrafricains proviendraient du Tchad Voisin