Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Un membre de la Seleka à la sortie d'une mosquée à Bangui le 29 mars 2013.

La destitution sinon la « démission » de Michel Djotodia à Ndjaména par le parrain tchadien, Idriss Deby ne semble pas plaire à sa base à Bangui. Si d’un côté dans la capitale centrafricaine, les anti-balaka et les populations ont crié victoire, la prudence doit être désormais de mise pour une issue heureuse de la crise.

Du côté du Tchad, l’inquiétude est aussi grande. Joint à Ndjaména par nos soins, un responsable politique tchadien qui a requis l’anonymat, a affirmé que : « Idriss Deby amuse la galerie ». Aussi, ajoute-t-il : « Au lieu de retirer de la Centrafrique sa garde prétorienne  composée des génocidiares,il destitue  du trône son patin Djotodia. »

Toujours selon notre interlocuteur, le pire est attendu. Il le dit : « la déferlante va commencer avec la Séléka, jusqu’au Tchad. »

Décidement, la destitution de Djotodia aura des lourdes conséquences en termes de stabilité dans la sous-région.

Par ailleurs, d’autres sources en provenance de Bangui, nous informent que des combattants la  Séléka cachent difficilement leur amertume face à cette décision. Ils attendent quel sera le nouveau chef ?

Leur objectif est de voir un membre de la Séléka sera désigné pour remplacer Djotodia, sinon, ils se disent résolument  prêts à tout.

A suivre…………

La rédaction du blog de makaila

RCA : La Séléka en alerte générale, que va-t-il se passer ?