Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Le Coordinateur Exécutif Fédéral (CEF), le camarade Ngarlejy Yorongar à la tête d’une très forte délégation vient d’effectuer une tournée historique à l’Est du Tchad. Sortie de N’Djamena le 25 janvier 2013 à la tête d’une forte délégation nationale (Les délégués du Moyen Chari, Logone Oriental, Logone  occidental, Mayo Kebbi Est, Chari Baguirmi, Bol, Guera, Hadjer Lamis, Batha, N’Djamena etc.) a sillonné l’Est du pays. Arrivée à Mongo le 25 janvier dernier à 19h30, la délégation est accueillie à 5km de la ville avec des motos et voitures. Au moment ou le cortège faisait de parade dans la ville de Mongo, un véhicule de marque Toyota a failli écrasée la petite voiture du cortège au niveau de la place de l’indépendance de Mongo. Le 26 décembre matin, Yorongar a envoyé ses collaborateurs pour présenter ses civilités au Gouverneur. Le gouverneur étant en voyage, c’est le SG de la région du Guera, Monsieur Ousman Ahmat KINGKI, militant de Viva RNDP qui a reçu les collaborateurs du CEF. Celui-ci a rassuré la délégation qu’il enverra la police et la gendarmerie pour assurer la sécurité au meeting. L’échange a été très cordial et rassurant. Du bureau du SG, l’équipe  est allée présenter ses civilités au préfet de Mongo, Monsieur NGAOURBA TORDJIBAYE militant de MPS. D’entrée de jeu, le préfet Ngaourba dit « Yorongar est mon beau père mais nous sommes des adversaires ».  Enfin l’équipe est allée présenter ses civilités au Maire de la ville de Mongo Issa ABGODJA. A 10h27mn, le SG Ousman Ahmat KINGKI téléphone au Coordinateur Exécutif Régional  du Guera, le Camarade Abderaman  de venir d’urgence car il y a du nouveau. A 10h 46mn, le même SG téléphone de nouveau pour dire que «  vous pouvez mener vos activités mais pour le meeting, attendez ». C’est ainsi que Yorongar a dépêché ses collaborateurs auprès du SG pour savoir si le meeting est autorisé ou interdit. Si le meeting est interdit, la délégation mettra le cap  sur Mangalmé. Arrivée au bureau du SG à 11h03mn, l’équipe a trouvée le SG et à son coté le Préfet NGAOURBA TORDJIBAYE. Tout porte à croire que le préfet serait venu voir le SG et ourdir un complot contre le meeting populaire de Yorongar prévu à 15h. Le SG dit vertement que « nous avons reçu l’ordre de la hiérarchie que le meeting n’aura pas lieu puisque ce pas autorisé. Néanmoins, vous pouvez mener vos activités ». Et l’équipe de répliquer : de quelle hiérarchie ? Pour le SG, c’est le ministre de l’intérieur. C’est ainsi que l’équipe a fait sortir la copie du MESSAGA OFFICIEL /URGENT N° 215/PR/PM/MISP/SG/DGAT DU 24/12/13 envoyé dans les régions du Guera, Batha et Ouaddai pour les instruire de prendre des dispositions nécessaires en vue d’assurer la sécurité et facilité le déroulement des activités du parti FAR/PF signé du ministre de l’intérieur et de la sécurité publique. Au vue de ce message radio, le SG et le Préfet ont fait marche arrière pour dire que le meeting. Mais bien avant d’autoriser le meeting, la délégation a saisie la hiérarchie par sms à N’Djamena qui a réagi ipso facto. C’est ainsi que le meeting a eu lieu et a drainé un monde fou.

Après le meeting, la délégation a mis le cap sur Mangalmé et a pris le soin de réserver une chambre au FIDA pour le Président Yorongar. Mais des instructions ont été données très probablement par le duo de Mongo au préfet de Mangalmé qui est venu nuitamment retirer la clé avec la sentinelle. La sentinelle dit clairement à la délégation que c’est le préfet qui est venu retirer la clef. Quand l’équipe s’est rendue chez le préfet, celui-ci dit qu’il n’a pas la clef obligeant le CEF avec sa suite à passer la nuit chez le Coordinateur Exécutif Départemental de Mangalmé.

A suivre…

La conquête du Guera par le FAR/PF de l’opposant historique et président du Tchad réel, Ngarlejy YORONGAR