Donné pour mort politiquement - et même physiquement - à plusieurs reprises ces dernières années, le président tchadien, Idriss Déby Itno, est devenu en quelques mois le premier partenaire de la France en Afrique. Après avoir participé activement aux opérations militaires contre les jihadistes dans le nord du Mali début 2013, le Tchad s’est en effet imposé comme l’interlocuteur privilégié de Paris pour sortir de l’impasse en Centrafrique. Malgré sa forte implication et son rôle pour le moins ambigu sur place.

Depuis la mi-décembre, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a vu Déby à trois reprises. «On ...