Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Au-delà du drame humain, des milliers de morts, on soulève un certain nombre de problèmes dans le fonctionnement et la cacophonie au sommet de l'Etat Centrafricain ou l’Etat est démissionnaire, la Centrafrique est dénudée suite à l’annexion du pays par le Dictateur Tchadien Deby.

La tragédie en Centrafrique telle que nous venons de la vivre était et est la responsabilité de tous les hommes politiques qui ont constitue le fameux le FARE 2011, inconnue la seleka est une association de bande d’idiote et de voyous. Djotodia est la véritable sanguinaire du 21 e siècle que l’Afrique a connue et plus précisément l’Afrique Centrale.

Les partis politiques Centrafricains, n’ont jamais considéré la grande menace que constitue la seleka en puissance de nuisance sur la population lambda, car ces leaders se disputaient les postes ministériels oubliant même la catastrophe humaine et matérielle majeure mettant en danger la vie des personnes à Bangui et les villes de provinces. A aucun moment l'alerte rouge a été déclenchée par les compatriotes de la diaspora sur la composition de cette nébuleuse seleka qui correspond à des risques potentiels du danger qui représente les mercenaires Tchado-Soudanais sur le peuple Centrafricain.

Pourquoi ? En Centrafrique, le pays a été réduit a néant et cendre d’où l’impunité bat son plein et en même temps on assiste à un génocide que nous tenons pour responsable Djotodia, le FARE 2011 qui en est la caution morale de cette barbarie de Michel Djotodia, NERIS à l'origine de catastrophes humaines. Vu que les autorités actuelles ont failli à leur mission elles doivent rendre le tablier au nom de la paix pour éviter le bain de sang inutile sans condition et immédiate. Le commissaire de paix et de sécurité de l'UA se moque t-il des morts d'enfants centrafricains tombés sous des grenades lancées par des troupes tchadiennes de la Misca? Il se moque des centrafricains qui sont chaque jour massacres par les mercenaires seleka avec la complicité des troupes tchadiennes de Misca?

On a dénoncé, encore récemment dans un article sur la haute trahison publique, l’opportuniste, le repli sur soi et l'absence d'imagination de nos élites politique, sans que l'on sache vraiment qu’ils pouvaient en être les conséquences ? Aujourd'hui nous les connaissons : face à l'imprévisible, à l'inconnu, l'échec est total, la catastrophe humaine considérable. Djotodia doit partir.

 

SIMON - KOITOUA

 

 

RCA : Tous les responsables de la Transition ont failli à leur mission