Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Au regard du transfert d’agressivité, dont font preuve, en République  Centrafricaine, les troupes tchadiennes connues par  leur  barbarie au Tchad et à l’étranger, l’opinion publique s’interroge désormais sur  la motivation réelle d’Idriss Deby et le silence de la France.

En effet, contestés et accusés par les populations centrafricaines, les soldats d’Idriss Deby  au sein de la MISCA, perdent coup sur coup leur crédibilité des forces de paix dans un conflit où ils sont tenus comme responsables d’être des soutiens de la Séléka.

Aujourd’hui, la responsabilité du Tchad et celle de la France, pose problème aux observateurs les plus éclairés de cette situation confuse qui prend de plus en plus une ampleur inquiétante et incontrôlable.

Les informations et les images en provenance de Bangui, relayées par les différentes chaînes de télévision internationale suffisent pour comprendre la gravité de la situation qui prévaut dans ce pays.  

Dans la journée du lundi 23 décembre 2013, des  soldats tchadiens dont le rôle est jugé complice, ont tiré à balle réelle sur des manifestants pacifiques non armés. Ils ont tué une personne et  blessé plusieurs. Les populations centrafricaines réclament,  à cor et à cri,  le départ  des troupes tchadiennes de leur pays. Une enquête internationale est ouverte contre les troupes tchadiennes.

Ce mardi 24 décembre 2013, il y a eu accrochages à l’arme lourde  entre les soldats tchadiens et les forces burundaises. Les Tchadiens seraient de nouveau à l’origine de cette attaque à l’aide des grenades  à l’encontre des burundais.

Il est à rappeler aussi qu’au Mali, les forces tchadiennes avaient violé des femmes  pour réclamer leurs soldes ?

Et la France dans tout ça ?

Nombreux sont les observateurs nationaux et étrangers de la crise centrafricaine qui s’étonnent de la mansuétude avec laquelle, les autorités françaises escamotent le rôle d’Idriss Deby et le traitement d’information  par certains médias  français qui sont trop frileux pour accuser  le Tchad dans ce qui se passe en RCA.

Allié de la France, Idriss Deby est le principal instigateur du désordre actuel qui prévaut en République centrafricaine. Selon les déclarations des officiels français, Idriss Deby est « incontournable » dans la résolution de la crise centrafricaine alors qu’il est lui-même une partie prenante de celle-ci.

Du coup, la France fait preuve d’une analyse légère qui sous-entend, son refus de reconnaître clairement la responsabilité du régime tchadien dans la déstabilisation de la Centrafrique.

Dans ce cas de figure, il faut d’ores et déjà penser à la complexité du conflit centrafricain et son aggravation dans les jours qui viennent.

A suivre…………….

La rédaction du blog de makaila

 

RCA: Idriss Deby sème un chaos désolant et la France s’emmure dans un silence  déconcertant !