Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Communiqué de presse N° 010/MPDJ/2013

 

Quel leadership pour l’Afrique ?

 

Le plus grand baobab de la foret africaine vient de choir et tout est désert ; il n’y a plus d’ombre, la vie est menacée sur cette terre d’Afrique, dont l’environnement politique a commencé à se détériorer  depuis les années 60, à commencer par le patriarche panafricaniste Barthélemy Boganda en passant par Lumumba, Kwamé N’Krumah, Modibo Keita, Nyerere, Nasser, Sankara etc… Le couronnement est la disparition de Madiba.

L’Afrique, berceau de l’humanité, réserve de richesses du monde, den dépit de tant de misères, de guerres, d’épidémies, de mauvaise gouvernance.

L’Afrique diverse, divisée, pillée, est en possession d’immenses potentialités, mais sans boussole :

  • L’Egypte, pays de grandes civilisations ne représente plus rien ;
  • Le géant Nigeria, colosse aux pieds d’argile, sérieusement malade ;
  • La puissante Afrique du Sud marche à reculons ;
  • Le Sénégal, naguère rayonnant se fait oublier ;

Les 50 autres Etats, à quelques exceptions près, ne représentent que les ombres d’eux même.

Le paradoxe : l’Afrique, continent émergent, continent de l’avenir, est un avion sans pilote ; malgré l’atout que constitue sa jeunesse, ressources humaines complétant harmonieusement ses richesses naturelles.

En outre, elle est en danger de mort : les vautours constitués par les puissances étrangères et les multinationales la guettent dangereusement comme une proie facile.

En dépit de cette situation dont l’urgence n’échappe à personne les chefs d’Etats africains, champions de la mauvaise gouvernance n’ont pour but que de s’éterniser au pouvoir, se servir copieusement, servir les leurs, sans jamais servir réellement l’intérêt général.

Quel est le remède alors ? Le printemps africain, grâce à cette jeunesse africaine, consciente, grouillante, au chômage, désœuvrée, sous employée.

Soyons optimistes, cette révolution, œuvre salutaire, approche.

Soyons-en assurés, Tata Madiba l’appréciera avec satisfaction depuis l’outre-tombe.

 

                                                                           Fait le 09 Décembre 2013

        Le Coordinateur Général

Quel leadership pour l’Afrique ?
Quel leadership pour l’Afrique ?