Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Afrique:"un journaliste,ou un blogueur qui tiendrait des propos appelant à la haine ou à la violence ne pourrait pas être défendu par RSF",déclare Cléa Kahn-Sirber,responsable du service Afrique

A quelques semaines de la prise de ses nouvelles fonctions comme responsable du Bureau Afrique des Reporters sans Frontières, le Blog infos « Regards d’Africains de France » profite de l’occasion pour féliciter Mme Cléa KAHN-SRIBER et aborder avec elle, un certain nombre de questions liées, notamment à la croisade contre les prédateurs de la presse, à la défense sans faille des journalistes emprisonnés ou menacés de mort et aux éventuelles difficultés du RSF.

1-Madame Cléa Kahn-Sriber, pourriez-vous brièvement vous présenter à nos lecteurs?

-Cléa Kahn-Sriber-J'ai toujours travaillé sur les questions de droits de l'homme, notamment à l'est de la République Démocratique Congo et en Haïti.

2-Vous arrivez à ce poste de responsabilité au moment où la presse mondiale en général et particulièrement celle de l’Afrique fait face à l’adversité féroce de certains chefs d’État, ou des organisations politiques et/ou religieuses hostiles aux plumes engagées de certains journalistes. Êtes-vous prête à affronter ces personnes physiques et morales que Reporters sans Frontières considèrent souvent comme des « prédateurs » de la presse ?

-Cléa Kahn-Sriber-Travailler dans la presse a toujours requis un fort niveau d'engagement. C'est le rôle de RSF de s'engager également en défense des journalistes menacés. Je compte utiliser toutes les dimensions de notre mandat pour mener cette tâche à bien.

3-Pourquoi avez-vous accepté d’être responsable du Bureau Afrique des Reporters sans Frontières ?

-Cléa Kahn-Sriber-Comme je vous le disais plus haut, je suis fondamentalement persuadée que la liberté d'informer est primordiale au respect des droits politiques et sociaux. Je suis très heureuse aussi de travailler sur l'Afrique, un continent que j'aime beaucoup, dans toute sa diversité.

Poursuivez la lecture sur le site: http://zeidane.over-blog.fr/