Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

ça ne peut se passer qu'au Tchad!

Sur ce même blog, il y a 2 à 3 ans, il y a eu polémique concernant la construction de l’hôpital moderne de N’djamena mais surtout la formation bâclée (balade en France) des médecins et techniciens supérieures tchadiens qui devront travailler dans ce hôpital.

L’hôpital en question est terminé et son inauguration est prévue pour le 30/11/2013. En 2008, quant le projet de construction de cet hôpital a été évoqué, il était question d’envoyer des tchadiens pour des spécialisations et venir tenir la barre dans cet hôpital. Ce qui n’a pas été le cas puis que des tchadiens sont partis en France en qu’observateurs dans les différents hôpitaux français et sont revenus sans diplôme de spécialisation.

L’hôpital construit avec l’argent du peuple est confié à une entreprise privée étrangère qui va gérer cet établissement (pendant 5 ans) qu’il faut bien reconnaitre, répond aux normes européennes. Aux dires des responsables, c’est UN HOPITAL PRIVE. Donc l’Etat tchadien a construit un hôpital privé.

En septembre dernier, le ministre de la santé signe un arrêté mettant à la disposition de cet hôpital des fonctionnaires de l’Etat. Le ministre aurait pu faire pareil en mettant à la disposition des cliniques privées de n’djamena des fonctionnaires et leurs salaires seront assurés par l’Etat tchadien. Car c’est ce qui se passe à l’hôpital moderne : les agents de l’état envoyés dans cet hôpital auront leur salaire de la fonction publique et rien d’autre. Pendant que les expatriés qui vont venir travailler dans cet hôpital ont des contrats avec des salaires inimaginables : les médecins étrangers toucheront entre 10.000 et 15.000 euros par mois et les techniciens toucheront entre 4.000 et 5.000 euros par mois. Et les tchadiens auront leurs salaires de la fonction publique, c'est-à-dire 400.000 FCFA/mois pour les médecins et 200.000 FCFA/mois pour les techniciens. Au Tchad à travail égal, salaire différent. C’est une forme de colonisation quin ne dit pas son nom.

Autre fait, le ministre décide, par arrêté, de nommer des médecins généralistes comme spécialistes…on a vu cela dans quelle partie du monde. Alors vous trouverez dans cet arrêté des médecins généralistes connus de tous qui sont brusquement devenus : néphrologues, anesthésiste réanimateurs, radiologues, gastroentérologues…..Au Tchad, pas besoin de passer un concours d’internat ou passer 4 ans de spécialisation, une petite note du ministre de la santé peut vous designer spécialiste dans tel ou tel domaine….

Voilà comment le Tchad veut réduire les évacuations sanitaires et soigner ses enfants au Tchad. Pour ma part, je ne voudrai pas qu’un spécialiste nommé me soigne ni ma famille, ni mes proches, ni mes connaissances, ni aucun tchadien….  

Par un médecin tchadien dégoûté

Hôpital moderne de Ndjaména fait polémique: un médecin dégoûté