Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le 29 octobre 2013, Joseph Djimmantgar   convoquait le Cadre National Dialogue Politique (CNDP) pour le sommer de mettre en application la loi 17 du 25 octobre 2013, portant rectification de l’article 3 de la loi 16 du 7 août 2013 : « Vous avez 48heures pour le faire ! » dit-il. Devant ce diktat du premier ministre tchadien, seul, le député Ngarléjy Yorongar, s’est  levé afin de s’opposer. La réaction ne s’est  fait pas attendre. Le député Yorongar a réagi à la Télé Tchad, en affirmant que le Premier ministre a prononcé une oraison funèbre du  C NDP.

Le mercredi 30 octobre 2013, le CNDP s’est réuni en vue de sa restructuration. C’est à cette occasion que l’opposition  a voulu revendiquer la présidence. Cette dernière a porté son choix en la personne de  Beassemmda Julien comme Président ainsi que de Mbodou Mbami au poste de Rapporteur Général. L’opposition majorité, quant à elle, propose Yorongar comme Président et Mbodou Mbami, rapporteur Général. Niet. La majorité refuse et exige la rotation intégrale, qu’à cela ne tienne, l’opposition propose Yorongar et Béassemmda. Elle ( majorité) quitte la réunion et claque la porte sur ordre de Mahamat Ali Abdallah Nassour, secrétaire général adjoint du Mouvement Patriotique (mps). Ainsi, le CNDP est bloqué.

Mahamat Ali Abdallah Nassour dit ainsi, sa messe de requiem du CNDP, chanté et vanté par Idriss Deby devant l’Assemblée Générale des Nations Unies à New –York.

Le Mouvement Patriotique du Salut (MPS) veut absolument mettre en place la Commission Nationale Electorale Indépendante (CENI) à sa dévotion et le choix de l’opérateur de la biométrie à sa solde. C’est ça, l’enjeu pour ce parti, en vue de le permettre de frauder massivement aux élections qui se profilent à l’horizon.

Au regard de cette situation, on peut d’ores et déjà signaler qu’ il y a risque réel que  le pays sombre dans une crise institutionnelle.

A suivre………….

 

La rédaction du blog de makaila

Crise politique au Tchad: Le Premier ministre prononce l’oraison funèbre du CNDP et Mahamat Ali Abdallah Nassour dit sa messe de requiem !