Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Depuis que la seleka a fait chuter François Bozize,la R.CA vit sur un regime de pillage.
Les rebelles et leurs alliés de l armée tchadienne ne se limitent en effet pas à commettre des exactions contre les pauvres populations qui vivent au dessous de 1Dollar par jour.
Ils font aussi main basse sur les biens de particuliers, des eglises.
A l allure ou vont les choses , les opérations de pillage pourraient s abattre dans les prochaines jours sur les locaux des institutions internationales à bangui, comme dans le reste du pays.
Encore que la seleka compte en son sein des patrouilles débarquées du soudan,un pays ou trois casques bleus viennent d etre tués dans une attaque armée mais le conseil de sécurité n a pas dit d ou proviendront les soldats en charge de proteger la Binuca....
Peut etre BAN KI-MOON se rapprochera une fois de plus de yaoundé?
Il y a quelques semaines seulement le S.G de l onu demandait au Cameroun de prendre le commandement de la MISCA, pour pacifier tout le territoire centrafricain.
Jusqu à present, la MISCA n est que virtuelle, avec des discours d intention.
Et puis il y a cette ambiguité que ses soldats ne seront pas de casques bleus.
Finalement sous quelle bannière vont ils servir? puisque la France l actrice principale de ces troubles à renoncer à toutes ses charges, d ou viendra l espoir des centro? Faut il toujours esperer l intervention divine comme on a l habitude de penser? Réflechissons ensemble mes chers compatriotes car l avenir de la R.CA est entre la main de ses filles et ses fils.
Laissons à part tous nos égoismes, nos tribalismes,nos régionalistes, nos ségregationnisme à part que seul l interet de nos chers et beau pays de ZO KWE ZO , SO ZO LA

Le politologue spécialiste de la crise
militaro- politique en centrafrique.

TANZA_SAINT CYR
emai:saintcyr_t@yahoo.fr

Centrafrique:  COMMUNIQUE DU PORTE PAROLE DES FORCES REVOLUTIONNAIRES POUR LA DEMOCRATIE