Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Messieurs les députés tchadiens, vous êtes là pour le peuple !

Au Tchad, la politique est une vache à lait. On y entre pas pour défendre les intérêts communs, mais pour s’enrichir. Ce sont des hommes et des femmes de toutes les couleurs, de toutes les tailles et des toutes les odeurs qui sont là pour dépouiller les Tchadiens de leurs biens communs. On les retrouve dans toutes les sauces, certaines, plus pimentées que les autres.

Il n’est pas interdit de s’enrichir, mais mieux vaut le faire honnêtement. Les soit-disant élus du peuple, qui, pour la majorité, sont des personnes imposées aux populations. Et ces  représentants à l’assemblée ne connaissent peut-être pas le rôle qu’ils doivent jouer au sein de cette institution. Ils sont plus là pour le salaire et les frais de sessions qui laissent le Trésor public vide. Car, l’Assemblée nationale est l’institution qui avale le plus d’argent du Trésor public.

Si cela n’est pas le cas, pourquoi ces élus prennent-ils l’initiative de censurer le gouvernement de Dadnadji qui s’obstine à trouver des solutions aux problèmes des populations ? Est-il mal d’augmenter le salaire des fonctionnaires tchadiens pour leur permettre de faire face à la cherté de vie ? Une cherté de vie qui est nourrie et entretenue par certains hommes de pouvoir qui détiennent le monopole du marché…

C’est le cas de la vente des sacs de ciment, du carburant et bien d’autres produits de première nécessité.

Le ciment made in Cameroun coûte moins cher que celui made in Tchad, même chose pour le carburant. Et ceci, depuis plus de 3 ans. Les députés trouvent cela normal, mais quand on supprime un lycée situé dans un village et qui fonctionne avec moins de 5 enseignants qualifiés, ils ne sont pas d’accord.

Pour parler de la décentralisation, c’est encore un dossier que les élus ne semblent pas comprendre. Ils trouvent normal qu’un seul maire gère l’argent de toutes les 10 communes que compte la ville de Ndjamena. Ils réagissent lorsqu’on donne à chaque mairie son indépendance pour la gestion de sa circonscription. Quelle fourberie !

Pourquoi s’insurger contre la réforme de l’éducation que même les professionnels de ce secteur saluent ? est-ce à cause du budget qui sera réduit et des magouilles stoppées?

Soyons sérieux, le Tchad est un pays qui ne devrait pas être longtemps à la traîne. C’est un pays qui a tout pour décoller. Cependant, beaucoup de personnes sont dérangées par le changement, car elles voient leurs intérêts menacés.

Une assemblée éprise du bien-être de la population soutiendrait les réformes positives pour la bonne marche de la machine. Malheureusement ces hommes et ces femmes sont prêts à vendre le Tchad pour rouler dans les belles voitures et se construire des villas de rêve.

Source: http://tchadmeilleur.mondoblog.org/2013/11/21/monsieurs-les-deputes-tchadiens-vous-etes-la-pour-le-peuple/

Blogueuse tchadienne: Messieurs les députés tchadiens, vous êtes là pour le peuple !